Espace culturel : 02 33 01 93 20
Billetterie : 02 33 01 93 75

Horaires d’ouverture de
l’Espace Culturel :
Lundi au jeudi  : 14h à 17h
Vendredi : 14h à 16h30
Fermé pendant les vacances scolaires.

Menu

Saison culturelle

Autour de la saison

LES ACTIONS CULTURELLES

La diffusion des spectacles proposés chaque saison aux publics de La Hague représente une partie de l’activité de l’Espace culturel. Une autre partie de son activité, parfois ignorée du public, s’attache à mettre en œuvre un programme d’actions et de médiations culturelles qui s’appuie sur la programmation des spectacles avec la collaboration des artistes présents tout au long de la saison.
Entre actions de proximité pour tous ou en direction des publics dits « éloignés » de la culture, c’est un projet artistique, culturel et d’expérimentation humaine qui se déploie à l’échelle du territoire de La Hague.

Les « Bords de scène »
Afin d’accompagner le public dans sa quête de curiosité artistique, les « Bords de scènes », proposés à l’issue de certaines représentations, permettent un échange vivifiant entre le public et les artistes qui ne demandent qu’à partager leurs expériences, éclairer le public sur leurs démarches et recherches artistiques, ressentir les émotions des uns et des autres. Un « after » collectif convivial et débridé !

Les sorties de résidence
Instants de découverte de spectacles en cours de création, les soirées proposées en sortie de résidence sont une opportunité d’être au cœur du processus de la création artistique et d’en comprendre ses articulations. Temps privilégié de rencontre avec les artistes en réflexion, c’est une étape essentielle du travail de l’artiste que de questionner leurs approches artistiques auprès d’un public bienveillant et curieux. Un « before » joyeux et stimulant !

Les stages et masterclasses
En lien avec un spectacle de la saison, des stages thématiques en danse, musique, théâtre, ou masterclasses menées par des artistes professionnels sont aussi programmés. Une manière ludique d’approfondir ou de découvrir un spectacle de la saison !

Les actions de proximité
Les partenariats menés avec les associations, les structures éducatives, d’action sociale ou médico-sociale du territoire ont pour objectif d’aller au plus près des habitants afin de leur proposer une approche adaptée à la pratique d’une activité culturelle dans une logique d’épanouissement individuel et collectif.

Avec l’École des arts vivants de La Hague
Plusieurs temps de rencontres avec les artistes professionnels accueillis dans la saison sont proposés aux profs et élèves des classes de musique, danse, cirque et théâtre de l’École des arts vivants. Certaines collaborations peuvent même parfois donner lieu à une présentation en public en 1ère partie du spectacle pro !
Contact et réservation :
Isabelle DUVAL – iduval@lahague.com
Espace culturel de la Hague – 02 33 01 93 60

LES RÉSIDENCES D’ARTISTES SOUTIEN À LA CRÉATION ARTISTIQUE

Parce que l’accompagnement et le soutien à la création artistique du spectacle vivant s’inscrivent dans le projet de développement de la Direction des affaires culturelles de La Hague, l’Espace culturel ouvre ses portes à des compagnies professionnelles régionales et nationales pour un temps de création.
Ces périodes de résidence permettent aux équipes artistiques de travailler les textes dramatiques ou chorégraphiques au plateau, la mise en scène, la scénographie, d’imaginer ou peaufiner les décors, de créer les lumières et le son du spectacle à venir, de tester les vidéos, etc. dans un lieu techniquement adapté. Tous les corps de métier du spectacle vivant travaillent au plus proche des artistes.
C’est aussi pour les compagnies, l’occasion de présenter des étapes de travail au public lors de « Sorties de résidence ». Ces échanges précieux pour les artistes permettent de faire évoluer le spectacle en création en recueillant les impressions des spectateurs, leurs critiques, leurs regards et leur compréhension du spectacle.
Les équipes artistiques accueillies sont également assurées de présenter leurs créations finalisées dans le cadre de la saison ou la suivante.

 

CIE NON OBSOLETE On n’était que deux
Écrit, mis en scène et interprété par Ivana Raibaud et Romy Vasselin.
Résidence lundi 13 au 17 septembre 21
Sortie de résidence le vendredi 17 septembre à 18h00
Leurs chemins se sont croisés, et c’est en 28 jours, après 4 discussions, 18 phrases, 172 mots, et 738 lettres, qu’elles ont décidé de monter un spectacle ensemble. Quoi jouer ? Comment s’y prendre ? Elles ne sont que deux et vous embarquent dans un spectacle où les spectateurs seront fortement mis à contribution.
Théâtre de création et d’écriture contemporaine.
La compagnie Non Obsolète a été créée par Ivana Raibaud et Romy Vasselin au Mans. Elle voit le jour en 2020, sous l’oeil bienveillant de la Compagnie 7e Acte. À la sortie de l’Institut National des arts du Music-hall, naît leur envie de bâtir un projet commun qui les amène peu à peu à collaborer avec d’autres artistes. Leur amour partagé pour l’écriture contemporaine leur donne envie de ne pas s’établir seulement en tant qu’interprètes, mais aussi en tant qu’auteures et créatrices. C’est à travers leur écriture contemporaine qu’elles tendent à s’exprimer librement en mêlant les arts. En passant par le théâtre, la musique, la marionnette, la danse et le chant, c’est une véritable volonté de décloisonnement artistique qui apparaît dans leurs créations.

 

CIE AL DOCE Polaroïd
De Samuel Beckett
Résidence à confirmer en 2022
Du 14 au 18 mars 2022
Sortie de résidence le vendredi 18 mars à 18h
Après avoir fait ses débuts il y a trois ans, aujourd’hui, la compagnie s’invente ou plutôt se réinvente. Elle a rencontré Lucrèce et Victor Hugo, Cyrano et Edmond Rostand, Hamm, Clov et Samuel Beckett. Elle s’est fait les pieds sur les tréteaux de Caen, Fresnay sur Sarthe, Cherbourg et Alençon. Elle s’est trouvée enfermée, éclatée, perdue, égarée. Forte de l’expérience de ces dernières années, elle a appris, grandi, mûri. S’ensuit la naissance d’une motivation, une envie d’aller de l’avant, de s’adresser au plus grand nombre. De faire sens, de faire entendre. De tout défaire pour tout refaire, avec d’autres, avec nous, avec vous. La Grenade Égarée cherche encore son chemin. Elle (re)commence.
Fin de partie, créée en 1957 est la deuxième pièce de Samuel Beckett à avoir été représentée. Elle met en scène quatre personnages physiquement handicapés, dont les deux principaux sont Clov, qui est le seul à pouvoir se déplacer à sa guise ou presque, et Hamm qui est son maître. Tous vivent dans une maison qui est, selon les dires des personnages, située dans un monde désert, dévasté et post-apocalyptique. La pièce satirise les conventions théâtrales classiques : rien ne se produit au cours de la pièce, la fin est annoncée dès les premiers mots et est même présente dans le titre, et les personnages s’adressent parfois au public pour déclarer qu’ils s’ennuient à mourir. Le genre de Fin de partie fait toujours l’objet de débats critiques. La pièce a été rapprochée du théâtre de l’absurde, , mais Beckett en a toujours nié l’appartenance à un quelconque courant litteraire.

 

CIE LA GRENADE éGARéE Fin de partie
Compagnie de flamenco contemporain, codirigée par Hélène Cornac et Diesgo Castro
Résidence lundi 25 au vendredi 29 octobre 21
Sortie de résidence le vendredi 29 octobre à 18h00
Hélène et Diego se rencontrent à Séville en 2007. Tous les deux sont étudiants à l’école de Flamenco Cristina Herren. Tous deux aspirent à valoriser et à utiliser leur bagage culturel et personnel pour alimenter leur recherche artistique. Ils se rendent très vite compte qu’ils peuvent le faire ensemble. En 2010 ils s’installent en France, en 2011 ils créent la compagnie Al Doce et leur premier spectacle DOS ZAPATOS Y UNA GUITARRA.
Entre 2014 et 2018, ils créent METAMOFOSIS, spectacle important dans leur évolution artistique qui fait se rencontrer sur scène œuvres picturales, vidéoprojection et travail de mise en scène.
Cette nouvelle création «Polaroid» est une allégorie du monde du rêve. Tel un photographe qui révèle un négatif, les artistes souhaitent rendre visible des manifestations de l’inconscient.
Il existe l’inconscient de chaque individu mais aussi l’inconscient collectif, ainsi il y a un lien universel entre les humains. En cela le spectateur vit une expérience à la fois unique et collective et il est libre de ses interprétations. Chaque tableau est un voyage onirique et poétique grâce à la rencontre de plusieurs disciplines artistiques.
Dans cette création la danseuse et les musiciens partent de la base du flamenco traditionnel pour s’en éloigner ensuite et laisser cours à leurs créativités et à leurs inspirations. L’interaction et la rencontre entre les artistes sur le plateau sont recherchées avec le regard extérieur de la comédienne Émilie Horcholle. La poésie du spectacle est renforcée par la vidéoprojection de photos du costaricien Jaime Castro sur le thème de la nature et par la récitation de Haïkus.
Date de la création sur scène : le 09 janvier 2022 au Théâtre de St Lô.

 

collectif LE CHANTIER Durant la saison 2021/2022, le collectif le chantier investira l’Espace culturel de La Hague, tant d’un point de vue artistique que pédagogique. Le Collectif Le Chantier investira différents sites de la Hague pour proposer un week-end de performances lors des journées du Patrimoine les 17 et 18 septembre 2022.
Ces performances créées par des danseurs, chanteurs lyriques, musiciens et comédiens, croiseront les arts et dévoileront des lieux et paysages de La Hague que les jeunes artistes, connaissant bien nos contrées, ont envie de mettre en valeur. Le collectif revisitera le Tunnel de La Haye, les dunes de Biville et un lieu tenu secret. Afin de créer le spectacle, le collectif prendra possession du plateau de la salle de diffusion, lors de deux périodes de résidence.
PROJET PéDAGOGIQUE
Le projet pédagogique se déroulera sur trois weekends au cours de la saison et donnera lieu à une performance/restitution lors du dernier weekend. Le collectif imagine les trois weekends de cette façon: une première session menée par un danseur, puis un weekend dirigé par un musicien et un danseur, et enfin lors du dernier weekend les artistes seront rejoints par l’auteure pour un atelier musique, danse et texte.
Les ateliers seront destinés à faire découvrir et à partager avec les élèves de l’École des Arts Vivants, les pratiques d’improvisation et les outils artistiques du collectif. Le but est de pratiquer ensemble et de trouver, par l’improvisation, les singularités de chaque rencontre. L’improvisation telle qu’elle est pratiquée par les artistes a une histoire riche dans chacune des disciplines et a toujours été l’occasion de décloisonner les pratiques et d’enrichir mutuellement chaque art. C’est pour cela que dès le début ils aimeraient faire se rencontrer les élèves des différents cursus, afin de pouvoir improviser ensemble. Pour ce faire ils souhaiteraient utiliser le Sound Painting, langage d’improvisation pluridisciplinaire guidé permettant de diriger des improvisations de groupe.
Ces «ateliers laboratoires» seraient une invitation donnée à deux groupes d’élèves à venir assister à deux séances de travail. Chaque groupe pourrait assister à une séance d’1h30. Il s’agirait d’un moment d’échange autour de leur travail de création et de leurs réflexions en cours sur les enjeux de l’interaction scénique et sonore.